Global ID s’appuie sur l’excellence du CSEM pour développer la miniaturisation de son scanner et pour concevoir une version nomade !

Global ID s’appuie sur l’excellence du CSEM à Neuchâtel pour développer la miniaturisation de son scanner et pour concevoir une version nomade !

Le scanner des veines en 3D de Global ID avait déjà passé trois étapes de miniaturisation et d’amélioration en terme de design, de confort et d’ingénierie avant ce quatrième et dernier stade décisif qui intervient juste avant l’industrialisation.

Cette étape complexe de miniaturisation nécessite la double expertise des spécialistes de microtechnologie et d’intelligence artificielle pour réussir à intégrer dans un espace réduit, l’ensemble des outils liés à lidentification biométrique à partir des veines tout en protégeant la sphère privée des personnes identifiées. La prochaine version de scanner aura la taille d’un smartphone d’ici décembre 2019.

Encore plus petit ? Global ID réfléchit déjà à miniaturiser la technologie, de manière à l’intégrer dans les prochaines générations de smartphones, d’ici 2022.

MOBILITE

Pour répondre aux exigences des ONG qui ont des forts besoins de mobilité, Global ID développe en parallèle une version nomade, tout terrain, robuste et capable de supporter d’autres contraintes de terrain comme la chaleur, l’humidité ou encore la poussière.

SECURISATION DES DONNEES

Le Laboratoire de Sécurité et de Cryptographie (LASEC) de l’EPFL intervient dès la conception de cette nouvelle génération de scanner de manière à garantir la protection des données tout au long de la chaine.

« Fidèle à sa mission de transfert de technologies, le CSEM se réjouit de mettre à disposition ses compétences dans la miniaturisation et les systèmes de vision embarqués pour relever ce défi. Nous allons accompagner Global ID dans la phase d’industrialisation du produit », souligne Alain-Serge Porret, Directeur des activités liées aux systèmes intégrés sans fil au CSEM.

Global ID investit plus de 500 000 CHF pour ce nouveau développement nécessaire à la poursuite de sa croissance.

A propos du CSEM – des technologies qui font la différence

Le CSEM est un centre suisse de recherche et de développement (partenariat public-privé) spécialisé dans les microtechnologies, les nanotechnologies, la microélectronique, l’ingénierie des systèmes, le photovoltaïque et les technologies d’information et de communication. Le CSEM compte plus de 450 collaboratrices et collaborateurs hautement qualifiés, répartis entre les sites du CSEM à Neuchâtel, Alpnach, Muttenz, Landquart et Zurich.

Pour en savoir plus, consultez le site www.csem.ch

Communiqué de presse ICI

Posted on

September 6, 2019

in

Press Releases

category

related